Evènements

Making of calendrier 2021

Je pensais écrire un article pour vous donner un accès à l’envers du décor. Ce calendrier a représenté beaucoup de de travail, seule ou avec d’autres personnes, tout le monde s’est investi entièrement et de bon cœur; on ne compte plus en dizaine d’heures…ce projet a été mené jusqu’au bout avec passion et on espère que cela vous a plu !

Travail, patience et persévérance…sont les plus grands atouts du pianiste…bien évidemment !

Tous les morceaux ont été enregistrés sur mon clavier numérique puis traités ensuite via plusieurs logiciels. J’y ai sélectionné différents réglages qui me paraissaient adéquats. J’ai commencé à enregistrer les 25 pièces du calendrier le 1er novembre 2021. Il n’était pas prévu de refaire un deuxième calendrier cette année, d’où le laps de temps très court pour mener à bien ce projet…d’où également les imprécisions de jeu parfois, mais la perfection n’était pas mon but, il s’agissait plutôt de faire plaisir au plus grand nombre.

Une amie fidèle et incontournable…la bouillotte !

Il a fallu rivaliser d’imagination cette année, puiser dans de nouveaux styles comme la bossa nova que j’essaie d’apprendre depuis mon 30ième printemps. Ma pauvre chambre s’est transformée en studio bardée de micros, de lampes et de 176 touches noires et blanches. J’ai utilisé une guitare d’un âge indéterminé (celle de Clément mon colocataire), une boîte à thé ainsi qu’un mortier en noix de coco pour faire les percussions.

Travailler avec une belle vue, c’est inspirant ! (à condition d’avoir une bonne doudoune)

Puis, m’est venue l’idée de jouer avec les autres.

Toutes les invitations envoyées ont été acceptées de bon cœur et avec motivation, c’était une immense source de joie et d’inspiration de travailler avec ces personnes. Toutes sont amatrices de musique, toutes jouent pour le plaisir du son et cela s’est ressenti dans les enregistrements. Nous avons pris beaucoup de plaisir à tourner les images également !

Il a fallu gérer tous les problèmes techniques possibles : « Comment ouvre-t-on un éventail à la mode andalouse?« 

Du rire et encore du rire !

« Ah mais…c’est filmé ?!?  » Pauline

Refaire les prises; une fois, deux fois, dix fois jusqu’à l’obtention des images voulues.

« Arggh, mon pied a glissé » « Ça va ma coiffure? »

Et puis il y a eu toutes les autres mains, celles qui ont aidé à faire, à fabriquer, à créer…Merci à toutes ces mains tendues !

« Quelqu’un pourrait-il m’expliquer pourquoi on a saucissonné mes doudous avec du fil de pêche? » Nour

Toute cette créativité, cette énergie commune a été une magnifique aventure humaine! Zut c’est déjà fini!

« Y-a t’il des voix tendues comme les mains? » Edouard Baer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.